Sexshops en Belgique

Les secrets d’une fellation réussie

Que vous utilisiez le terme technique de fellation ou que vous appeliez cela une pipe, un coup de tête ou autre chose, effectuer une fellation est un acte qui requiert beaucoup de confiance et un peu de connaissances.
Si vous croyez tout ce que vous entendez, vous pouvez penser que les hommes aiment tellement la technique et l’intention qu’ils n’ont pas d’importance. Pensez-y à deux fois. En réalité, les compétences en matière de fellation varient beaucoup, et savoir comment lire votre partenaire, quoi lui faire et quand le faire peut faire toute la différence.
Nous considérons généralement la fellation comme le fait pour une personne de lécher ou de sucer le pénis de son partenaire. Cet article se concentre donc sur une seule façon de pratiquer le sexe oral sur un homme, et n’est bien sur pas un guide ultime ou une liste exhaustive de conseils ou de techniques. Il est important dans un couple de communiquer sur vos désirs et vos craintes, et de ne rien faire si les deux parties ne sont pas complètement consentantes.

Commencer en douceur et proprement

La stigmatisation sociale semble se concentrer davantage sur le goût des organes génitaux des femmes que sur ceux des hommes. En fait, les hommes peuvent sentir et goûter aussi fort que les femmes. Si vous êtes novice en matière de fellation, vous pourriez vous inquiéter du goût et de l’odorat. Si c’est le cas, proposez de prendre un bain ou une douche sexy ensemble et commencez par faire table rase. Si les goûts artificiels ne sont pas meilleurs (et peuvent être bien pires), certaines personnes aiment utiliser un lubrifiant aromatisé ou mettre un préservatif aromatisé, qui n’a peut-être pas un meilleur goût, mais qui présente l’avantage supplémentaire de rendre les rapports buccogénitaux un peu plus sûrs.

Le confort physique est la clé

On ne peut pas s’amuser et être performant si on n’est pas physiquement à l’aise, et la fellation peut mettre à rude épreuve le cou et la mâchoire. Le fait de vous agenouiller devant votre partenaire sur un oreiller, qu’il soit debout ou assis, vous donne une bonne amplitude de mouvement et une grande liberté d’accès. Si vous avez eu de mauvaises expériences de fellation et que vous avez ressenti un manque de contrôle, mettez-le sur le dos et accroupissez-vous entre ses jambes. Si vous aimez cette sensation, donnez-lui la tête et mettez-vous en position de force.

Taquiner avec le toucher

Avec vos mains d’abord, caressez doucement l’intérieur des cuisses, le pénis, le scrotum, les testicules et le périnée, en faisant attention à ses réactions (verbales et faciales) lorsque vous touchez certains endroits. De nombreux hommes qui ont une sensibilité au niveau du pénis sont particulièrement sensibles autour de la tête (appelée gland), en particulier au niveau du frenulum, une échancrure entre le gland et la tige située sous le pénis. Vous voudrez peut-être rafraîchir vos connaissances sur l’anatomie sexuelle masculine, pour savoir sur quoi vous travaillez.

Lèchez-le

Poursuivez avec la langue, en explorant le même terrain par de larges mouvements lents avec la langue. N’ayez pas peur d’utiliser beaucoup de salive, car ce lubrifiant naturel est très agréable au toucher et aide à créer une friction et une succion. De nombreuses infections sexuellement transmissibles peuvent être transmises lors d’une fellation. L’utilisation de préservatifs aromatisés est un excellent moyen de pratiquer le sexe à moindre risque et de faire face à tout goût que vous pourriez ne pas aimer. C’est aussi un moyen d’aider les hommes qui disent avoir des difficultés avec les préservatifs à s’habituer à les utiliser et à être enthousiastes à leur sujet.

Prenez-le dans votre bouche

Lorsqu’il est à moitié droit, guidez lentement vos lèvres sur le bout de son pénis, en vous assurant que vos lèvres couvrent vos dents pendant que vous glissez doucement le long de son axe jusqu’à ce que vous soyez à l’aise. Gardez la bouche tendue, car la pression exercée par vos lèvres sera très forte lorsqu’elles glisseront le long du pénis. Le mettre en bouche avant qu’il ne soit complètement érigé est un bon moyen de se familiariser avec la taille de son pénis, surtout s’il est de grande taille.

Attention au réflexe de vomissement

Si vous n’êtes pas adepte de la gorge profonde (prendre tout le pénis dans la bouche), essayer de le faire sans vous entraîner d’abord déclenchera probablement votre réflexe de vomissement. Ce n’est pas nécessaire et un effet similaire peut être obtenu avec la technique de la main et de la bouche décrite ci-dessous. Avec de la pratique, vous pouvez apprendre à relâcher votre réflexe de vomissement et à prendre une plus grande partie du pénis.

Utilisez votre bouche et votre langue

Lorsque votre tête remonte le long de la partie inférieure du pénis, aplatissez votre langue pour que le frenulum ait un beau coup large et humide. N’ayez pas peur d’essayer différents types de léchage ou de baiser – les lèvres se sentent bien lorsqu’on les pousse sur la crête du pénis – mais effectuez chaque mouvement à plusieurs reprises avant de changer pour donner un plaisir constant.

Amusez-vous avec le prépuce

Si votre partenaire n’est pas circoncis, insérez votre langue dans le prépuce et faites le tour de la tête avec. Vous pouvez également utiliser vos doigts pour masser doucement la tête à travers le prépuce, en alternant avec des léchages de langue profonds.

Utiliser votre bouche et votre main

Conseil n°1

Une bonne pipe, ce n’est pas seulement une bouche et un pénis. Placez une main autour de l’axe du pénis tout en vous déplaçant de haut en bas sur la moitié supérieure du pénis. Essayez de coordonner vos mouvements pour que votre main et votre bouche montent et descendent à l’unisson. Si votre partenaire vous pousse, votre main empêchera son pénis d’être poussé trop loin dans votre bouche.

Conseil n°2

S’il aime cette combinaison, amenez votre main jusqu’au bout de la tige (en suivant votre bouche), retirez brièvement votre bouche, utilisez votre paume pour glisser et tourner sur la tête (comme si vous pressiez une orange), puis faites glisser votre main vers le bas, suivie de votre bouche à nouveau. Répétez.

Laissez-le jouir

Lorsqu’il est prêt à jouir, faites des mouvements réguliers et fermes – ne vous relâchez pas. Une fois qu’il commence à éjaculer, faites-lui quelques mouvements puis arrêtez, car la plupart des hommes ne veulent pas être stimulés une fois qu’ils ont éjaculé et eu un orgasme.

Avaler ou ne pas avaler ?

Cette décision vous appartient entièrement. Il n’y a rien de mal à ce que vous ne vouliez pas, mais il est bon de faire savoir à votre partenaire que cela n’a rien de personnel. Si vous ne voulez pas avaler, et que vous ne connaissez pas les signes d’une éjaculation imminente, faites-lui savoir que vous voulez un avertissement. Retirez votre bouche lorsqu’il est sur le point d’éjaculer et continuez à lui caresser la main pendant l’orgasme.

Conseils additionnels

N’oubliez pas le reste de son corps. Le scrotum et les testicules (boules) sont particulièrement sensibles, et la plupart des hommes aiment qu’ils soient stimulés. Essayez de lécher ou de toucher légèrement ses testicules pendant les rapports sexuels oraux. Il aimera peut-être aussi qu’on les prenne doucement dans une de vos mains. Certains hommes se déchaînent lorsque vous placez votre main autour du haut du scrotum et que vous la tirez doucement vers le bas.
Vous pouvez également exercer une pression sur son périnée (l’endroit entre son anus et son pénis) avec un ou deux doigts, car cela peut aussi être agréable.
Il peut aussi porter un plug anal ou un autre jouet pendant la fellation pour stimuler sa prostate. Vous pouvez aussi exercer une pression sur son anus avec un de vos doigts.